Oussouye

LA PREMIERE JOURNÉE DU HUMABEUL « BAHISEN »

Aujourd'hui Mardi le début de la grande cérémonie du roi dans son village natal Djigeu (actuelle commune d'Oussouye). Cette cérémonie attendu depuis quinze jours par les villages du royaume qui sont en préparation pour cette tradition qui n'existé plus depuis 1984 aprés la disparition du roi Sybacuyane jusqu'à sa reprise en 2002 aprés la magesté du roi Sybilumbaye.
Pour le premier jour de la cérémonie, il y a pas de lutte car le soir tous le monde se regroupe pour dire des choses qui ne sont pas bien dans la société traditionnelle et de montrés le pouvoir de la famille. Dans l'histoire, cette journée permétait de dénoncer toute la délinquence semait durant toute l'année sans distingtion de sexe ni d'âge. Cette assemblé s'organise dans un lieu sacré destin à cette premier journée.

VI ème EDITION DU HUMABEUL DU ROI SYBILUMBAYE

Elle est encore vivante la tradition dans le Huluff. Ce fut ce petit matin du 10 Septembre, l'annonce de la grande cérémonie de lutte traditionnelle. Après cette annonce, la cérémonie débutera dans 15 jours après, donc d'ici le 25 Septembre. Cette écart s'explique de la préparation car il y aura plus de 10 villages participants à la cérémonie.
articles relationées:
LA PREMIERE JOURNÉE DU HUMABEUL « BAHISEN »
LA DEUXIEME JOURNEE DU HUMABEUL
TROIXIEME JOUR DU HUMABEUL
LA QUATRIEME JOURNEE DU HUMABEUL

LA SAISON HIVERNALE DANS LE ROYAUME DE HULUFF

Dans le but de la préparation de la grande cérémonie de lutte traditionnelle, les villages de Huluff organisent des séances de lutte traditionnelle. Ces séances sont organisées d'une manière typiquement traditionnelle. Avant de commencer la lutte il est recommandé dans la tradition de danser le Ekonkone et avant de danser cette danse accompagné de tam-tam et un bombolon il faut que le village soit bien et qu'il ne soit pas en malheur . Une une danse à partir de laquelle les villages environnants verrons les différentes génération qui sont pris pour les ceinture blanche et noir car en lutte traditionnelle il y a que ces deux ceintures. Après cette danse ambitieuse, il peut commencer à lutter.

La disparition du Roi Siyakahint.

Il est encore là le malheur. La nuit du Vendredi 25 Mai est une nuit inoubliable de la tradition Diola dans le village de Calobone. Calobone est un village qui se trouve au Nord de la commune d'Oussouye. A cette nuit noir l'annonce a été faite par des coups de fisus, de tams tams accompagnés de chansons traditionnelle. Ainsi automatiquement, les villages environnants ont su la nouvelle car en milieu diola toute nouvelle de la tradition à sa manière de l'annoncer. Le lendemains matin la cérémonie de Deuil se poursuive car c'est une cérémonie de 6 jours. Pendant cette cérémonie, il est recommandé aux femmes , aux jeunes filles et les jeune garçons non initiés de se raser avant de ce rendre au lieu de la cérémonie.
Ce roi s'appelé Siyakahit; il a vécu depuis plus de 40 ans dans ce régime de royauté. En 1997, il a organisé une grande cérémonie traditionnelle dans son royaume. Une cérémonie différente de la circoncision qui a duré 03mois.
Maintenant le village de Calobone n'a plus de roi car le pouvoir n'est pas héréditaire.

Journée Mondiale de la Jeunesse (J.M.J) à Oussouye

Une deuxième fois que le département d’Oussouye accueillit le diocèse de Ziguinchor au J.M.J. Après celle de Djifongor dan le département de Ziguinchor, cette année c’est Oussouye commune après Diembéring en 2002.
Une grande rencontre des jeunes du diocèse et de certains diocèses des pays voisins. Une rencontre de prière et d’amitié en ce dernier week-end Samedi 31/ 03/2007 et Dimanche 01/ 04/ 2007, du temps de carême,temps de prière et de partage.

Interview a Sina Diatta par André Mendy

Venu participer au nom de ses pairs du gouvernement à la grande fête de sortie des initiés, au niveau de la communauté rurale d’Oukout, ce week-end ; le ministre conseiller à la présidence,M. Christian Sina Diatta a accepté volontiers de se prêter à nos questions. Actualité oblige, l’essentiel du débat a tourné autour de l’élection présidentielle du 25 février. En professeur érudit prolixe, il assimile parfois l’entretien à un cours magistral. Entretien.

Bonjour M. le ministre, quelles sont vos impressions par rapport au scrutin présidentiel qui vient de se tenir et au score de votre candidat dans le département d’Oussouye dont vous êtes un responsables politiques ?

Il convient de dire en effet que c’est une coalition autour de la quelle, il y’a eu réalisation d’un score comme celui-là. Dans le département, le score a été assez moyen car tournant autour de 54%. Cela et dû à une chute dans une communauté rurale, celle d’Oukout où nous avons eu 43%. Il faut dire qu’il y’a eu les décès de abbé Diamacoune Senghor et de Adiokal qui ont pu avoir un effet sur cette élection. Mais nous avons fait une campagne de proximité qui a permis aux fils de chaque localité de pouvoir exploiter les enjeux électoraux.

Auparavant, d’aucuns avaient présagé une défaite cinglante du PDS dans le département d’oussouye à cause des querelles de positionnement dont se livraient les différents responsables libéraux locaux, comment la situation a-t-elle été remédiée ?

La Grande sortie de l’initiation de Oukout (par Adioquil Lambal)

L’initiation de certain jeunes de Oukout dans le quartier Etéilo a pris fin le Samedi 03 2007. C’est une trentaine de jeunes hommes nés entre les années 1978 à 1985. Ainsi après 2 mois et 06 jours d’initiation, ces jeunes patients de terminer cette initiation finirons par sortir pour aller rejoindre leurs travaux et études.

En effet c’est une sortie très tôt animée depuis l’avant-veille jusqu’à 05 jours de plus après la sortie. L’avant-veille et la veille moins de ressortissantes des villages environnants s’y rendaient pour la fête car surtout la veille il y avait un veillé de danse traditionnelle. Cependant ce jour ambitieux attendu par la presque totalité du village et des villages environnants fut. Tôt le matin les intéressés se rendaient dans le village par groupe. Une fête typiquement traditionnelle diola avec un repas et la boisson servis dans toutes les maisons sans distinction de société ni de race. C’est le règne du vin de palme l’une des boisons les plus populaire et plus bue dans ce département.

Le soir vers 15 heures les jeunes initiés sortaient du bois sacré avec une beauté d’un habillement traditionnelle, un parapluie à la main gauche et une queue de vache ou de cheval à la main droite. Et ce le début de la danse bien rythmée par les teams- teams et un bombolon et la danse continue jusqu’à la tombée de la nuie. Elle se poursuivra jusqu’à 06 jours et la fête prendra fin.

Interview à Sina Diatta (Conseiller Presindentiel) par André Mendy.
Cliquez ici pour voir les photos



Un petit vidéo de la fête de la sortie:



La sortie de "L’INITIATION DE OUKOUT"

Depuis longtemps les jeunes initiés s'attendent le jour de leurs sorti pour retourner en ville ou à travailler dans les sentiers ou même continuer leurs étude. Ainsi cette date aura lieu le Samedi 03 Mars 2006 après 02 mois et 05 jours d'initiation.
C'est encore une grande fête qui fera bouger le village de Oukout et la presque totalité des villages environnants surtout ceux du royaume de Huluff.

Article relationé: La grande initiation d'Oukout

Cliquez ici pour voir les photos

Pour voir un vidéo de la fête de la sortie:
Syndiquer le contenu